Pour un aménagement de la norme endogène ivoirienne : l'exemple des morphèmes connecteurs phrastiques

Résumé : Une grammaire du français de Côte d'Ivoire doit permettre de cerner et d'analyser ses phénomènes propres tout en montrant leur proximité ou éloignement du français « commun » à tous les pays francophones (par ailleurs utilisé aussi en Côte d'Ivoire). L'étude porte sur trois morphèmes de subordination : que, introducteur de complétives ; de, introducteur de syntagmes infinitivaux (ces deux morphèmes appartenant au français international) et pour, introducteur de syntagmes infinitivaux (spécifique du français ivoirien).
Type de document :
Poster
8e table ronde du MOUFIA, Apr 2005, Saint Denis, France
Liste complète des métadonnées

https://hal-auf.archives-ouvertes.fr/hal-01519394
Contributeur : Béatrice Akissi Boutin <>
Soumis le : dimanche 7 mai 2017 - 11:43:55
Dernière modification le : vendredi 12 mai 2017 - 01:11:02

Fichier

poster-Moufia-BAB.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01519394, version 1

Collections

Citation

Akissi Boutin. Pour un aménagement de la norme endogène ivoirienne : l'exemple des morphèmes connecteurs phrastiques. 8e table ronde du MOUFIA, Apr 2005, Saint Denis, France. <hal-01519394>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

14

Téléchargements du document

17