Persévérance et Abandon des apprenants à distance en Afrique subsaharienne francophone : cas du Togo

Résumé : Pour faire face aux problèmes que connaissent les systèmes éducatifs subsahariens, il est souvent fait recours à la formation à distance. Les programmes de formation à distance mis en œuvre en Afrique subsaharienne francophone (ASSF) se caractérisent par un taux élevé d’apprenants menant les activités d’apprentissage à leur terme. Ce qui contraste avec le taux élevé d’abandon habituellement relevé dans ce mode de formation. C’est cette efficacité des dispositifs de formation à distance (FAD) touchant l’ASSF qui nous intéresse dans cette étude qui vise à comprendre les pratiques de l’ingénierie pédagogique mises en œuvre pour favoriser la persévérance des apprenants. Pour atteindre cet objectif, nous avons mobilisé le modèle de Kember (1989) comme cadre théorique de référence d’une démarche qualitative/interprétative recourant à la méthode d’étude de cas multiples. Vingt et un (21) apprenants résidant au Togo au moment de leur formation, 17 persévérants et 4 ayant abandonné, intentionnellement choisis au niveau de trois dispositifs ont été interrogés. Nous avons aussi exploité des documents présentant et/ou analysant ces dispositifs. Cette analyse documentaire a été complétée par des entretiens avec des encadreurs pour avoir une meilleure compréhension du fonctionnement des dits dispositifs. De l’analyse des données ainsi collectées, il ressort que la persévérance et l’abandon des apprenants résultent des interactions de plusieurs facteurs qui peuvent être regroupés en trois catégories. Il s’agit des caractéristiques individuelles de l’apprenant y compris sa motivation vis-à-vis de la formation, des facteurs liés à l’environnement socioprofessionnel de celui-ci et des facteurs liés à l’offre de formation. Les interactions de ces trois catégories de déterminants sont telles qu’il est difficile, voire inopérant d’isoler l’impact singulier d’une parmi elles sur la décision de l’apprenant de persévérer ou d’abandonner. Quatre pratiques de l’ingénierie de formation que sont : le positionnement de l’offre de formation ; la sélection à l’entrée ; la progression des apprenants en cohorte et les interactions humaines ont été relevées comme stratégies utilisées par les FAD touchant l’ASSF pour favoriser la persévérance des apprenants.
Type de document :
Thèse
Education. Université de Lomé (TOGO), 2016. Français
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [146 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-auf.archives-ouvertes.fr/tel-01377344
Contributeur : Dossou Anani Koffi Dogbe-Semanou <>
Soumis le : jeudi 6 octobre 2016 - 18:14:07
Dernière modification le : mardi 18 juillet 2017 - 01:07:36

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : tel-01377344, version 1

Collections

Citation

Dossou Anani Koffi Dogbe-Semanou. Persévérance et Abandon des apprenants à distance en Afrique subsaharienne francophone : cas du Togo. Education. Université de Lomé (TOGO), 2016. Français. 〈tel-01377344〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

102

Téléchargements de fichiers

321