Trace narrative dans l’illocutoire et fuite du réel extralinguistique : exemple du français et du malgache

Résumé : Le problème de la pragmatique est qu’elle est une discipline jeune et issue de la linguistique. Ces caractéristiques ont pour conséquence une certaine confusion dans les analyses de la notion d’acte de langage qui font référence aux textes d’AUSTIN. Ainsi, si la notion d’illocutoire ou de force illocutoire est bien décrite comme une généralisation de la performativité à tous les énoncés, la première contradiction est que l’on refuse à certains énoncés le statut d’illocutoire au profit du perlocutoire qui est une notion qui ne peut pas faire l’objet de la linguistique si l’on admet que dans le langage il n’y a que du langage. C’est cette dernière remarque que nous tentons de mettre en évidence par le concept de fuite du réel. La deuxième contradiction est que l’illocution est définie comme étant produit dans et par la parole alors que son évaluation se fait par la réponse de l’allocutaire. Toutes ces contradictions majeures tombent d’elles-mêmes si l’on envisage la narrativité comme l’essence du langage. dès lors l’algorithme narratif permet non seulement de faire l’assomption de la généralisation de la performativité à tous les énoncés, mais également d’exclure le destinataire de la mesure de la force illocutoire qui dérive strictement de l’énonciation et jamais de l’énonciataire.
Type de document :
Thèse
Linguistique. UNIVERSITÉ DE TOLIARA, 2004. Français
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [18 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-auf.archives-ouvertes.fr/tel-01238655
Contributeur : Jean Robert Rakotomalala <>
Soumis le : mardi 8 décembre 2015 - 12:05:05
Dernière modification le : mardi 5 janvier 2016 - 10:09:45
Document(s) archivé(s) le : mercredi 9 mars 2016 - 11:43:07

Licence


Domaine public

Identifiants

  • HAL Id : tel-01238655, version 1

Collections

Citation

Jean Robert Rakotomalala. Trace narrative dans l’illocutoire et fuite du réel extralinguistique : exemple du français et du malgache. Linguistique. UNIVERSITÉ DE TOLIARA, 2004. Français. 〈tel-01238655〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

166

Téléchargements de fichiers

536