Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

ABIDJAN, UNE MÉTROPOLE DE PLUS EN PLUS FRANCOPHONE ?

Résumé : Abidjan est la deuxième métropole francophone, après Kinshasa et avant Paris. Longtemps seule capitale de la Côte d’Ivoire, puis remplacée par Yamoussoukro comme capitale administrative et politique, Abidjan reste aujourd’hui la capitale économique du pays, les autres villes n’atteignant pas 500 000 habitants. Ses plus de six millions d’habitants, répartis dans les 13 communes qui composent le district d’Abidjan sont en majorité francophones. De fait, le mouvement d’expansion du français à Abidjan a été constant depuis un siècle, et gagne aujourd’hui certains secteurs culturels restés résistants au français quelques décennies après l’indépendance, comme la chanson. Mais de quelles pratiques de français s’agit-il ? Abidjan a été le lieu d’observation du français populaire africain, du français pidginisé, ou véhiculaire, et de sa vernacularisation, des normes exogène et endogène, du nouchi, autrement dénommé argot, langue métisse et même parfois créole… l’hétérogénéité linguistique est toujours présente à Abidjan, sous la pression d’un environnement socioculturel très contrasté.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal-auf.archives-ouvertes.fr/hal-03338437
Contributor : Béatrice Akissi Boutin <>
Submitted on : Wednesday, September 8, 2021 - 4:14:04 PM
Last modification on : Tuesday, September 14, 2021 - 3:34:52 AM

File

FAf30-Boutin-Kouadio-Abidjan-1...
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : hal-03338437, version 1

Citation

Béatrice Akissi Boutin, Akissi Boutin. ABIDJAN, UNE MÉTROPOLE DE PLUS EN PLUS FRANCOPHONE ?. Le Français en Afrique, Réseau des Observatoires du Français Contemporain en Afrique - Université de Nice Sophia Antipolis 2016, LE FRANÇAIS DANS LES MÉTROPOLES AFRICAINES, pp.173-186. ⟨hal-03338437⟩

Share

Metrics

Record views

13

Files downloads

5