Rapport de l'étude sur les causes des abandons scolaires et de la non scolarisation des enfants dans la province du Nord- Kivu (Cas des sous divisions de Goma, Masisi, Rutshuru et Butembo).

Résumé : Objectif général de l'étude L'objectif général de l'étude était d'identifier les causes des abandons scolaires dans les écoles primaires et de la non scolarisation dans les camps des déplacés des sous divisions de Goma, Masisi et Rutshuru et leurs environs ainsi que dans les communes de Butembo et leurs environs afin d'élaborer des stratégies d'intervention pouvant aider les enfants à réintégrer et/ou à accéder à l'école. Objectifs spécifiques Spécifiquement, l'étude cherchait à : - identifier les principales causes des abandons scolaires au primaire et la non scolarisation des enfants en âge scolaire ; -identifier les mécanismes existants ou suggérer les actions à mener pour assurer l'éducation des enfants ainsi qu'améliorer le taux de scolarisation des enfants. Méthodologie L'étude était transversale et descriptive à visée explicative et formative. Les données récoltées sont essentiellement qualitatives issues de 144 participants aux groupes de discussions focalisées et des interviews avec 420 informateurs clés aléatoirement choisis dans les camps des déplacés des guerres les de Goma (Mugunga I et II, Bulengo et Buhimba), des territoires Masisi (Masisi et Lushebere) et Rutshuru (Nyongera et Kasasa) et les Communes de Butembo (Mususa, Bulengera, Kimemi et Bulamba) et leurs environs. Il s'est agit des parents dont les enfants sont non scolarisés, partiellement scolarisés et tous scolarisés ; des enfants non scolarisés, les enfants ayant abandonné l'école et les enfants scolarisés ; les directeurs et les enseignants des écoles qui fonctionnent dans ou aux environs des camps des déplacés, les autorités de la division de l'éducation (PROVED, Sous PROVED et Inspool) et les représentants des ONG internationales (NRC et World Vision). Un guide d'entretien/interview à questions ouvertes a été utilisé pour la collecte les données Résultats Il ressort de cette étude que les abandons scolaires et la non scolarisation des enfants dans les sites d'étude sont dus à un réseau des causes. Il s'agit notamment du faible revenu des parents, du désengagement de l'État et de la non gratuité de l'éducation, des guerres et de l'insécurité généralisée (et leurs conséquences), des causes culturelles entre autres le nombre élevé d'enfants dans les familles, la discrimination du genre, la méconnaissance de l'importance des études par les parents et les enfants, l'exploitation des enfants par les parents, les violences en milieu scolaire; l'insuffisance d'infrastructures scolaires, la longue distance entre l'école et le domicile ainsi que la faim (le manque de nourriture) qualitatives lors des discussions en groupe et des interviews avec des informateurs clés. Recommandations Eu égard aux résultats susmentionnés, une approche holistique et un partenariat synergique entre les institutions de l'État, la société civile, les organisations non gouvernementales, les agences des Nations Unies et les communautés sont indispensables pour lutter contre les facteurs qui sont à la base des abandons scolaires et la non scolarisation des enfants afin d'assurer l'éducation primaire pour tous. - L'État devra reprendra son rôle traditionnel de pourvoyeur de l'éducation en prenant en charge l'éducation (salaire des enseignants, infrastructures et fournitures scolaires, gratuité scolaire,...) ; il devra aussi créer l'emploi aux parents ; - Les parties prenantes de l'éducation (ONG, Agences onusiennes, ...) impliquées dans l'éducation devraient prendre en compte tous ces éléments susmentionnés pour redéfinir leurs stratégies d'intervention. Elles pourront, par exemple intensifier le plaidoyer et le lobbying en faveur l'éducation pour tous. Ils pourront également organiser des campagnes de sensibilisation des parents sur l'importance de la scolarisation et contre la discrimination des filles, des séminaires pédagogiques et conférences en faveur des enseignants, donner l'assistance aux enfants vulnérables, ... - Les parents et les enseignants devront intégrer d'autres dimensions pour améliorer l'encadrement des enfants. - Que l'État, les ONG et Agences intervenant dans l'éducation créent des centres d'encadrement préscolaire afin de donner une base solide aux enfants les moins doués - Que l'EPSP révise les méthodes d'encadrement des enfants différent de l'enseignement traditionnel. - Que les intervenants en éducation et l'EPSP créent des centres de rattrapage préscolaire des enfants ayant abandonnés les études.
Type de document :
Rapport
2008
Liste complète des métadonnées

https://hal-auf.archives-ouvertes.fr/hal-00872448
Contributeur : Edmond Ntabe Namegabe <>
Soumis le : samedi 12 octobre 2013 - 19:05:34
Dernière modification le : vendredi 16 septembre 2016 - 15:17:31
Document(s) archivé(s) le : lundi 13 janvier 2014 - 04:25:48

Fichier

Kivu_Nord_Rapport_ULPGL_2008_s...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00872448, version 1

Collections

Citation

Edmond Ntabe Namegabe. Rapport de l'étude sur les causes des abandons scolaires et de la non scolarisation des enfants dans la province du Nord- Kivu (Cas des sous divisions de Goma, Masisi, Rutshuru et Butembo).. 2008. 〈hal-00872448〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

670

Téléchargements de fichiers

1011