The « red mud » dispute: interdisciplinary approach with the Human-Environment Observatory "Bassin Minier de Provence".

Résumé : Depuis plus de 50 ans, la gestion des résidus de traitement de bauxite de l’usine d’alumine de Gardanne est source de conflit entre industriel, état, collectivités locales, riverains et associations écologistes. Un premier conflit a eu lieu en 1965-1967, avec le rejet des résidus en mer. La convention de Barcelone (1992) et la création du Parc National des Calanques (2012) ont amené l’industriel à développer un nouveau mode de gestion de ses résidus, avec un effluent liquide, toujours rejeté en mer, et un résidus solide stocké à terre. Cela a relancé les débats sur les rejets en mer mais a également déclenché l’apparition d’un conflit autour du stockage à terre. Ce nouveau conflit, démarré en 2014, très intense en 2015-2016, est toujours d’actualité, avec des pics médiatiques notamment lors d’épisodes météorologiques particuliers. Pour essayer de « canaliser » ce débat, l’Etat a mis en place, en 2016, une Commission de Suivi de Site (CSS) à cinq collèges : Services de l’Etat, Collectivités locales, Industriel, Salariés, Riverains et Associations. Ultérieurement, vu l’ampleur des sujets à traiter, cette CSS a été divisée en deux sous-commissions (Terre et Mer) et, devant la violence de certains échanges, un Garant a été nommé par la Commission Nationale du Débat Public pour conserver une certaine sérénité aux débats. La CSS n’a pas de rôle décisionnaire (cela relève directement du Préfet), mais est un espace d’information, d’explication, de discussion et de suggestion d’actions à mener. Officiellement, la recherche scientifique n’est pas présente dans cette CSS mais, sous certaines conditions, des « experts » ou « sachants » peuvent être invités à la demande de l’un ou l’autre des collèges. Les Observatoires Hommes-Milieux (OHM) ont été créé par le CNRS en 2007, comme des outils de recherches interdisciplinaires, permettant la mise en œuvre, autour d’un objet partagé, de recherches disciplinaires et interdisciplinaires aptes à développer le champ de l’écologie globale, dans l’objectif de répondre à la demande sociétale et de documenter la décision politique. Les OHM sont construits autour d’un objet constitué d’un lieu caractérisé par un fait structurant qui est profondément modifié par un élément fondateur. Les 12 OHMs existant sont réunis dans le Labex DRIIHM (Dispositif de Recherches Interdisciplinaires sur les Interactions Hommes-Milieux). Dans le cas du premier OHM créé, l’OHM Bassin Minier de Provence (OHM-BMP), le territoire est celui du Bassin Minier (entre Marseille et Aix en Provence), le fait structurant l’exploitation minière et l’élément fondateur, l’arrêt assez brutal de l’exploitation minière en 2003. Avant même l’émergence médiatique du conflit, l’OHM-BMP avait lancé différentes études interdisciplinaires sur la question des impacts sanitaires et environnementaux potentiels du site de stockage. L’OHM a ainsi pu intervenir à certaines étapes du débat public, en apportant des informations nouvelles qui ont été reconnues comme indépendantes par tous les partis. Le fait que l’OHM mène ces études, financés par de l’argent publique, de sa propre initiative et non pas à la commande de tel ou tel acteur a contribué à cette confiance. L’envers de la médaille est que, de ce fait, les moyens sont limités et pas à la hauteur du travail à faire. Malgré ces réussites, on peut déplorer que l’OHM soit plus considéré par certains acteurs que d’autres, et qu’en particulier les services de l’Etat et l’industriel ne reconnaissent pas réellement cet interlocuteur qui inspire à l’inverse une certaine confiance dans la société civile. Du fait d’une forte interaction interne, grâce à laquelle se mettent en place des débats contradictoires et un affinement des dispositifs, l’OHM est à ce stade capable d’aider à l’augmentation de la transparence scientifique, l’explicitation des enjeux, l’analyse des argumentations - nécessaires à un règlement de conflit dans la perspective des approches participatives en politique, exigées de nos jours par les institutions européennes.
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01919837
Contributeur : Yves Noack <>
Soumis le : lundi 12 novembre 2018 - 17:20:36
Dernière modification le : vendredi 5 avril 2019 - 20:20:49
Document(s) archivé(s) le : mercredi 13 février 2019 - 16:25:28

Fichier

Tramin.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01919837, version 1

Citation

Y. Noack. The « red mud » dispute: interdisciplinary approach with the Human-Environment Observatory "Bassin Minier de Provence".. TRAMIN 2018 : Socio-environmental trajectories of mining teritories, Oct 2018, Chambery, France. ⟨hal-01919837⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

62

Téléchargements de fichiers

11