Géographe féministe à l'ombre de la classe

Résumé : Ce texte est la conférence d'ouverture du colloque « Géographies féministes. Théories, pratiques, engagements » qui s'est tenu à Paris en juin 2017. A partir d'une démarche réflexive, il s'agissait d'apporter des éléments sur ce qu'ont été les géographies féministes en France, sur les apports du féminisme en géographie, sur les manières d'être et de faire dans la recherche, dans la pratique pédagogique, et plus largement dans l'université. Si la géographie féministe a été à l'ombre de la classe, c'est que l'attachement aux analyses en termes de classes sociales a été un obstacle à l'affirmation des rapports sociaux de sexe. Toutefois elle a pu être pratiquée insidieusement dans la classe en tant qu'espace pour l'enseignement.
Type de document :
Communication dans un congrès
Géographies féministes : théories, pratiques, engagements, Jun 2017, Paris, France. 2017, 〈https://biennalemasfem4.sciencesconf.org 〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [28 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01574255
Contributeur : Raymonde Séchet <>
Soumis le : samedi 12 août 2017 - 16:26:12
Dernière modification le : lundi 25 septembre 2017 - 10:06:24

Fichier

conf ouverture Paris_final.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01574255, version 1

Citation

Raymonde Séchet. Géographe féministe à l'ombre de la classe. Géographies féministes : théories, pratiques, engagements, Jun 2017, Paris, France. 2017, 〈https://biennalemasfem4.sciencesconf.org 〉. 〈halshs-01574255〉

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

85

Téléchargements du document

17